Suite au Covid-19, quelles sont les mesures d’hygiène recommandées pour vos clients ? Le gel hydroalcoolique, virucide composé au minimum de 60 % d’alcool selon la norme NF EN14476, est prescrit par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). L’installation de totems de gel est nécessaire en l’absence de point d’eau.

Gel hydroalcoolique

Le virus Covid-19 se transmet par les sécrétions projetées lors d’une discussion, un éternuement ou une toux, ou avec le contact manuel direct. Pour éviter les risques de contamination, le Haut Conseil de la Santé préconise le lavage des mains avec de l’eau et du savon ou une solution hydroalcoolique.

Ce dispositif assure la bonne pratique d’hygiène dans les situations suivantes :

  • Avant d’entrer dans chaque établissement.
  • Après la manipulation d’un masque,
  • Après avoir éternué ou toussé,
  • Suite au contact des parties communes : poignées, interrupteurs, boutons d’ascenseur.
  • Et enfin, après l’utilisation des équipements communs : machine à café, distributeur automatique alimentaire.

Le virus peut survivre quelques heures à plusieurs jours sur les surfaces inertes sèches : les accessoires de table favorisent sa circulation d’un consommateur à un autre. Ainsi, les dosettes et l’affichage de tableaux de menu sont à utiliser en priorité.

Les autres désinfectants pour éviter la propagation

En ce qui concerne les autres désinfectants, les coronavirus ne présentent pas de résistance aux protocoles usuels de nettoyage. Les détergents antiseptiques ménagers aux normes NF EN14476 limitent les risques de transmission des micro-organismes. Le port des gants et le lavage des mains sont de rigueur après chaque intervention. Par conséquent, le plan de nettoyage est à adapter pour assurer la fréquence quotidienne de désinfection de toutes les installations communes.

Le bionettoyage des équipements doit mettre l’accent sur les zones de contact manuel : Sol, meubles, postes de travail fixes et surfaces : portes, poignées, rampes d’escalier, fenêtres les toilettes doivent être assainies toutes les 2 heures, le personnel formé et équipé

Aussi, la ventilation naturelle des locaux, au minimum 3 fois par jour pendant 15 minutes, permet de renouveler l’air dans tous les espaces.

Doit-on privilégier les distributeurs de produits consommables ? Les distributeurs de papier et savon

Le plan de maîtrise sanitaire recommande l’utilisation par la clientèle des produits à disposition, en plus de l’application des gestes barrières, pour éviter la prolifération du virus. Afin de faciliter l’accès à ce matériel, les distributeurs de produits à usage unique sont à privilégier.

Les distributeurs de papier et savon

D’autre part, les protocoles et processus de nettoyage tiennent compte de l’impact du Covid-19 sur votre organisation. Pour cela, la mise à jour du DUERP concerne :

  • La hausse de la fréquence de nettoyage des sanitaires
  • L’installation des distributeurs et papiers sèche-mains
  • La programmation de l’approvisionnement permanent des consommables tels que : savons, gel, lingettes, sacs-poubelle
  • La mise à disposition des poubelles couvertes à pédale

Ainsi, dans le cadre du Covid-19, quelles sont les mesures d’hygiène recommandées pour vos clients ? L’utilisation des produits consommables facilite le respect de la lutte contre la prolifération du virus. Un affichage visible, explicite et simple permet aux clients de faire bon usage du matériel mis à leur disposition.