Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le virus peut contaminer les surfaces et les textiles via les projections de gouttelettes. Il pourrait même ainsi rester plusieurs heures sur les tissus.

Se laver les mains et appliquer scrupuleusement les gestes barrières ne suffit donc pas pour limiter le risque de transmission et de propagation du COVID-19. En plus de ces précautions standard, il faut donc nettoyer ses textiles. Mais face au Covid-19, comment nettoyer ses textiles ? Comment procéder pour éviter tout risque ?

Coronavirus, hygiène, tissus, textile, nettoyage, désinfection…Vous trouverez toutes les réponses ici.

Comment nettoyer ses textiles contre le COVID-19 ?

En matière de lutte contre les infections, pour éviter toute contamination, il faut mettre en place des mesures de prévention efficaces. Ces bonnes pratiques d’hygiène passent notamment par le nettoyage des textiles.

Quels produits nettoyants utiliser ?

Le savon est le pire ennemi du COVID. L’enveloppe du coronavirus constituée de lipides est détruite par le savon, expliquent les microbiologistes. Une lessive classique fera alors très bien l’affaire. Il vous suffit ainsi d’utiliser votre détergent habituel. En revanche, n’utilisez ni alcool, ni chlore : ces produits désinfectants seront inefficaces sur vos tissus. Ils se révéleront, par contre bien utiles sur les surfaces.

À quelle température ?

Le COVID-19 n’aime pas le chaud. Le Haut conseil de la Santé publique, saisi par la Direction générale de la Santé (DGS) recommande un cycle à 60 degrés minimum pendant 30 minutes au minimum dans une machine à laver. Le coronavirus perdrait ainsi son potentiel infectieux.

Portez plutôt des vêtements supportant ces cyles de température : préférez le coton et le lin à la soie ou autres textiles fragiles, par exemple. Toutefois, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) rappelle que « l’effet du détergent est réel, même à 30°C. Mais l’efficacité virucide sera vraisemblablement moindre ». Si vous choisissez cette température, faites-le en cycle long.

Une fois votre machine terminée, mettez de suite le linge à sécher, ne le laissez pas stagner dans l’humidité. Et, relavez-vous bien les mains.

À quelle fréquence doit-on nettoyer ses textiles pour éviter la propagation ?

Pour éviter la prolifération de germes et l’infection, il est préconisé de nettoyer le plus fréquemment les textiles. Ne secouez pas votre linge sale afin de diminuer le risque de dispersion du virus dans l’air.

Videz le plus souvent le panier à linge sale

Ne laissez pas s’accumuler le linge sale mais déposez-le directement dans la machine. Cela évitera que les particules virales passent d’un tissu à l’autre, surtout si le linge est humide. Sinon, séparez-les dans des sacs différents et/ou jetables. Pensez également à vous laver les mains au savon ou à l’aide d’une solution hydroalcoolique dès que vous touchez du linge sale. Lavez ou désinfectez votre panier à linge. 

Lavez le plus souvent possible certaines pièces

Accordez une attention toute particulière aux pièces portées près du visage : foulards, étoles, écharpes… En raison de leur proximité avec la bouche et le nez, nettoyez-les dès que vous pouvez. Faites de même avec vos draps, serviettes et affaires de sport.

Vous l’aurez compris, en temps d’infection, mieux vaut prendre toutes les précautions nécessaires. Le nettoyage des textiles n’échappe pas à la règle. Prudence et bon sens sont donc de mise !